Construction de mon four à bois - barbecue

Publié le par octopus2a

 

Octopus2a

Et bien voila, je me lance.
Après avoir consulté plusieurs modèles de fours à pizza sur catalogues et sur internet, je suis tombé en admiration devant le four du " lozerois " .
I
l a vraiment fait un boulot execptionnel.
Je vais donc essayer d'être à la hauteur.

C'est parti.

Peut-être trouverez-vous ce blog trop long et ennuyeux, mais pour ma défense, je vais essayer de décrire chaque étape de la construction de ce four.

Tout d'abord je dois définir l'emplacement de ce four, et c'est finalement au bout de ma tonnelle que je fais mon choix.
Alors, prise de côtes, plan sur mon pc et hop on attaque.



Voici l'emplacement avant le début des travaux.



Il va falloir enlever le bloc de béton qui sert de première marche ainsi que les 2 rondins suivant et casser ce bloc béton qui pèse 3 tonnes, le tout au burineur.


Après une journée de dur labeur et à l'abri du parasol non pas pour me protéger du soleil mais de la pluie, j'ai enfin terminé.

 

Bon et si on creusait un peu dans le tuff histoire de se chauffer un peu pour faire le coffrage qui servira de fondation pour ma structure.


C'est bon c'est fini, maintenant le coffrage.


Et maintenant le coulage de la dalle.



Allé hop, on attaque les agglos et ma fille me donne un coup de main ( si elle veut manger des pizzas plus tard, il faut bien participer un peu ).



Magique c'est terminé.
 



Bon on recommence, on coffre et on recoule plusieurs brouettes de béton.
ces dalles serviront à recevoir le four et le barbecue.
Même mon pizzaiollo est de la partie

 

J'ai même du démonter mon lit pour faire les étais, du coup je dors dans le canapé.


Il est pas beau mon pizzaiollo, j'ai nommé le grand "Don-Tonio".


Démoulage


Coffrage de la deuxième partie


Et va-z'y que je te remet du béton


Et après on fait quoi, bin on démoule ! !


Etape suivante, la construction du four et là je commence à stresser.
Je suis allez chercher une partie des briques ( ba oui le coffre commencait à frotter par-terre ).



Bon, c'est là que les choses sérieuses vont commencer.
J'étale les briques pour tracer ma sole, ca c'est fait.



Ensuite fabrication du gabarit pour l'ouverture du four.
N'ayant pas trouvé de brique déja découpées, c'est à la meuleuse que je m'amuse à les découper, mais je suis assez content du résultat.



Maintenant je vais attaquer la pose des mulots, mais avant toute chose, bien les faire tremper dans l'eau pour les imbiber, sinon c'est bête mais ca ne colle pas bien.


Mise en place avec des calles de 6mm d'épaisseur.


Et on fait les joints avec du mortier réfractaire.


Maintenant je vais laisser sécher tout ca et m'attaquer à la découpe de la sole.


Ce n'est pas sans mal que j'ai enfin terminé de tailler ces briques, car autant il y en a qui se coupe toute seule autant il y en a d'autres qui sont plus dur à couper que de l'inox.
Après toute la poussière que je me suis mangé, je vais aller prendre des actions chez des fabricants de shampoing et de gel douche.


Après une bonne douche, mise en place de la sole sur un petit lit de sable préalablement lavé.
On dirait une immense coquille Saint-Jacques c'est pas vrai ?


Après avoir dégusté cette coquille, je m'attaque à la première rangée de brique en suant encore sang et eau à cause de la dureté de certaines briques.
Pour bien dissocer la sole des briques ( question de dillatation et de la sole et de la "coquille" ), j'ai entouré la sole d'une mousse qui sert habituellement de joint de dillatation pour la pose de parquet flottant.
Une fois ce premier rang posé sur du papier sulférisé ( dixit le lozerois ), j'enleverai cette mousse.


Et voila enfin le début des découpes merdiques.


Mise en place du gabarit pour le dome.


On retombe en enfance pour un beau chateau de sable.


Y'a plus qu'à poser la bouche du four.


Un petit aperçu de plus haut.


Deuxième rang.


Troisieme rang.
Et là il a fallu se creuser la tête pour trouver les coupes pour raccorder la voute à l'avaloir.
Le 4em rang va me donner autant de mal je crois.


Attaque du 4em rang
Préparation de l'avaloir.



Finition du 4em rang


Allez on attaque le 5em rang.
Les découpes commencent à être de mieux en mieux



6em rang + clé de voute


Pas vraiment un octogone mais 8 côtés quand même ! !


Dernier petit coup de meuleuse


On dira que c'est beau
Allez hop on cimente tout ca.



Je recouvre complètement la voute de ciment pour consolider le tout


Le moment tant attendu, le démoulage.
Jusque là ca va.


La tension monte, je dois absolument finir d'enlever tout se sable pour voir enfin le resultat de mes découpes, a savoir si le ciment est passé ou pas entre les briques.


Je suis trop fort et très fier de moi sur ce coup là, en toute modestie bien sur. Découvrons la voute maintenant.


Pas mal, pas mal du tout.
Attaquons maintenant la préparation de l'avaloir afin de loger le tuyau d'évacuation de fumée.



Voyons voir la mise en place du tuyau.


C'est t'y pas beau tout ça ?
Au fait ca c'est moi


Je vais maintenant faire le tour de ce four afin d'y mettre laine de roche et sable.
1er rang.


2eme rang


3eme rang


4eme et dernier rang
avec encoche pour encastrer les liteaux
en vue de la pose de la toiture



Vue de côté pour la pente


Vue de derrière


Après avoir remplit quelques dizaines de seaux de sable,
voila le résultat ( aie je n'ai plus de bras )



Dernier effort.
Mise en place de la toiture
et du cache-moineau
( grand merci à Marius qui m'a donné le lambri )





Et voila, fin d'une aventure.
Il ne me reste plus qu'à faire le crépis,
mais lorsque j'aurais fini le barbecue.
Voila le barbecue après quelques découpes.
Il m'aura donné quand même beaucoup moins de mal que le four.


Maintenant le plan de travail.
le plan par lui même est une plaque de marbre, l'habillage des côtés est fait de plaques d'aluminium brossé
( pour faciliter le nettoyage un coup d'éponge et hop, comme neuf )


Petite vue d'ensemble.


Première petite flambée dans le four pour le dérhumé un peu.


Donc petit résumé :

Il m'aura fallu environ 110 briques 22 x 11 x 5 pour réalisé la sole et le four.
15 briques bords arrondies 22 x 5 x 5 pour l'entrée du four
10 briques bord droit 22 x 5 x 5
6 sacs de mortier réfractaire

La sole à un diamètre de 80 cm
la hauteur intérieur du four est de 40 cm
la bouche du four mesure 52 cm de large sur 27 cm de haut.

 

Voici maintenant la fabrication de la tonnelle

 

DSC08200.JPG

 

DSC08201.JPG

 

DSC08202.JPG

 

DSC08203.JPG

 

DSC08204.JPG

 

DSC08205.JPG

 

DSC08206-copie-1.JPG

 

DSC08208.JPG

 

Allez hop on fait venir parents et amis

 

DSC08209.JPG

 

DSC08210.JPG

 

Ma fille ainée en plein effort !!

 

DSC08211.JPG

 

DSC08212.JPG

 

DSC08213.JPG

 

Celui qui nous regarde, c'est Pascal,

celui qui se dépoussière c'est l'Antoine,

et celui sur l'escabeau ba c'est moi

 

DSC08214.JPG

 

DSC08215.JPG

 

  Et voici le résulta final

 

DSC09135.JPG

 

DSC09134.JPG

 

DSC09133.JPG

 

Merci à tous ceux qui auront eu
la patience d'aller au bout de
cet article qui je me doute, est certainement fatiguant,
mais comme dit plus haut
j'ai voulu décrire chaque étape de
cette aventure.

Publié dans Four a bois

Commenter cet article

Fredo 11/08/2017 15:29

Magnifique. ça donne envie de se boire un petit apéro pendant que les brochettes cuisent...
petite question stp. J'ai du mal à comprendre comment tu as fait pour tailler les briques qui t'ont permis de faire la voûte. Aurais-tu une astuce s'il te plait?

Fred 03/08/2017 16:11

Cool. C'est bien les détails. Je suis en train de finaliser la bouche de mon four (en béton acheté sur le boncoin car pas le courage de couper brique par brique) et j'ai pu voir si on mettait un joint au départ des premiers couteaux. Merci pour cet article et le résultat est formidable. Y'a de quoi être fier.

christophe 04/07/2017 20:28

Juste magnifique ! ça donne vraiment envie !!

vince 04/07/2017 16:36

Superbe travail, pas trop long vu tout les étapes bien détaillées, j’espère réussir à faire prochainement la même chose.Merci d'avoir pris le temps d'expliquer chaque étape.

Kikine 30/05/2017 14:20

Bravo !! joli travail bien expliqué